Décès du Professeur Jean-Claude EVREUX

Nous avons le regret de vous annoncer le décès du Professeur Jean Claude Evreux.

Pionner de la pharmacovigilance, discipline ignorée en France à l’époque, au début des années 1970, et sous l’impulsion de Louis Roche, Jean-Claude Evreux fut le fondateur du centre de pharmacovigilance de Lyon, l’un des 6 premiers créés sur le territoire. A Lyon, ce centre avait d’emblée été érigé en service indépendant, situation unique en France et témoignant de la volonté de son créateur d’asseoir rapidement cette activité naissante en lui assurant la place qui lui était due au sein de l’institution hospitalière. Sa contribution à poser les fondations puis à œuvrer à la construction de cette nouvelle discipline de la pharmacologie fut essentielle. Tout était à faire, et Jean-Claude Evreux prit une large part au développement et à l’affirmation de la pharmacovigilance, désormais au cœur des attentes des agences sanitaires, des professionnels de santé, des patients et du grand public.

Le nom de Jean-Claude Evreux est naturellement indissociable de l’élaboration et de la mise en œuvre de la notion d’imputabilité, marque de fabrique indélébile de la pharmacovigilance française. Ses réflexions et son sens de l’abstraction, joints à ceux de Jacques Dangoumeau et Jacqueline Jouglard, puis de Bernard Bégaud et Georges Lagier avaient conduit à proposer une méthode originale dès 1978, encore d’actualité en France après quelques ajustements. Plus tard, il complètera ce travail avec l’équipe lyonnaise dans le domaine de la tératovigilance puis de la toxicovigilance.

Si le Service de pharmacotoxicologie actuel du CHU de Lyon, regroupant la pharmacologie clinique, le centre antipoison, la pharmacovigilance et l’addictovigilance, est une structure unique en France, il faut se souvenir que cette organisation n’existerait peut être pas sans la détermination qu’avait mis Jean-Claude Evreux à rapprocher, non sans courage et ténacité, le centre antipoison et celui de pharmacovigilance en 1989, puis à son constant support à l’harmonisation de la pharmacologie lyonnaise. Il était d’autant plus légitime à mener cette action que ses premiers travaux, publiés en 1965, étaient directement en lien avec la toxicologie clinique.

Au-delà de ses travaux scientifiques et de ses responsabilités professionnelles, Jean-Claude Evreux laissera l’image d’un homme courtois et bienveillant dont l’humanité était reconnue de tous. Estimé de ses collègues et de tout le personnel de son service, il restera un acteur majeur de la pharmacovigilance.

evreux

  • Dernière mise à jour le .

Conception Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Webmaster Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.